Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:05

Sans titre-10

Richard Prince, American Prayer
BIBILIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE (BNF)
 Site François Mitterand
Quai François-Mauriac
75013 PARIS
jusqu'au 26 juin 2011
Tarif : 8.60 euros
Réservez ICI

LE PITCH 
Après Jan Fabre au Louvre et Jeff Koons à Versailles, la Bibliothèque nationale de France joue à son tour la carte contemporaine en accueillant dans ses murs Richard Prince. Artiste américain de réputation internationale, particulièrement célèbre pour ses photographies de cow-boys des campagnes publicitaires Marlboro ou pour sa série de toiles de « nurses », il est l’artiste qui raconte le mieux l’Amérique fin de siècle. La Bibliothèque nationale de France accueille sa première exposition monographique à Paris et pour cet événement l’invite à s’approprier les collections historiques de la Bibliothèque, en champion de l’ «appropriation art» qu’il est.

L’exposition Richard Prince. American Prayer (en référence à la poésie de Jim Morrison) montrera un aspect inédit de l’artiste : un fervent bibliophile et collectionneur de la culture pop et des contre-cultures américaines des années 1950 à 1980, qui sont autant d’inspiration pour son oeuvre de photographe et de peintre. Sur fond de musique de Jimi Hendrix, de Jim Morrison, de Bob Dylan et du Velvet Underground, et avec la complicité du scénographe David Adjaye, Richard Prince nous fait voyager dans une Amérique qui se joue de ses mythes dans une succession de mises en scène beat, hippie et punk. 
En dialogue avec une sélection de livres rares, de manuscrits de Rimbaud, Céline, Cocteau et Genet, de magazines underground européens, de livres populaires puisés dans les collections de la BnF, sur lesquels Richard Prince projette d’intervenir, l’artiste dévoile pour la première fois quelques-uns des trésors de sa bibliothèque personnelle : des documents des principales figures de la « beat generation », comme un exemplaire annoté par William Burroughs du Festin Nu ou le rouleau manuscrit de Big sur de Jack Kerouac, sa collection de « pulp fiction » autour du personnage érotique et troublant de l’infirmière, ou sa collection des éditions de Lolita de Nabokov en une vingtaine de langues. 

Tableaux, dessins, photographies, livres d’artistes, manuscrits et objets illustrent son univers personnel entre culture savante et culture populaire, entre Amérique et Europe, selon une démarche artistique originale. L’exposition se conclut par une salle de lecture tapissée de faux livres conçus par Richard Prince et de trésors bibliophiliques rarement montrés, sa bibliothèque idéale ?


 

Sans titre-8

 

STANLEY KUBRICK, L'Exposition

LA CINEMATHEQUE FRANCAISE

51 Rue de Bercy

75012 PARIS

jusqu'au 31 juillet 2011

Tarif : 11 €

Réservez ICI

 


 

LE PITCH 
Créée par Hans Peter Reichmann, directeur du Deutsches Filmmuseum de Francfort, cette exposition propose d’entrer dans l’esprit de l’un des grands maîtres du cinéma. Film après film, elle retrace le parcours de celui qui débute comme photographe de presse, déjà passionné d’images, jusqu’à ses derniers films et projets inaboutis. L’exposition fera référence aux œuvres d’art qui ont influencé Kubrick, comme Jérôme Bosch ou Otto Dix en peinture, et met en avant son intérêt pour la musique, l’architecture et le design.

Pour tenter d’approcher les méthodes de travail de ce cinéaste visionnaire, de nombreux éléments de préparation de ses films sont présentés : découpages techniques, plans de travail, croquis de production, correspondance, dessins d’architecture, esquisses et photographies… Ainsi que plusieurs maquettes (la salle de guerre de Dr Folamour, la station orbitale de 2001, l’Odyssée de l’espace, le labyrinthe de Shining) qui donnent à comprendre l’importance chez Kubrick du décor, de l’espace et de la lumière.
Sans titre-9
ANIMAL 
jusqu'au 30 novembre 2011
Tarif : 10.60 euros

Réservez ICI

LE PITCH

Le nouvel accrochage de la galerie d’études confronte les styles et les époques sous l’angle de l’animal : mobilier, arts de la table, mode, textile, jouets, affiche, bijoux… révèlent les façons multiples dont l’homme s’approprie l’animal et l’intègre au décor quotidien.
Sept thèmes sont abordés : l’animal comme matière, parure, forme, décor, mais aussi l’animal comme miroir de l’homme, l’animal comme héros et comme créature monstrueuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

........................................................

INTRO

 

 

 

FOLLOW ME

             FACEBOOK copie  TWITTER


Dishes ♡ .....................................

COLETTE copie

DO DID DONE

ECLAIREUR

DISOBEY-copie.jpg

ONLYWOOL-copie.jpg

 

 .................................................

Contactez-moi...

ENVELOPPE

Catégories